Noma


Qu’est-ce que noma ?

Noma est une forme de stomatite gangreneuse foudroyante qui se développe dans la bouche et ravage atrocement le visage en détruisant à la fois, les tissus mous et osseux de la face. Il touche principalement les enfants en bas âge (moins de 6 ans). Ses causes sont principalement le manque d’hygiène, la malnutrition ainsi que les maladies infectieuses (qui induisent une baisse des défenses immunitaires et facilitent l’installation et le développement du cancrus oris. Par ailleurs, noma est souvent associé à des conditions de pauvreté extrême.

Géographie

Noma est une maladie touchant de nombreux pays pauvres d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud. Dans ces pays, noma est un problème de santé publique.

Principes du traitement

Une réhydratation et une réalimentation restent impératives. La voie orale (par la bouche) est préférée mais peut être rendue difficile par les douleurs causées par la maladie. L’ulcère doit être nettoyé régulièrement avec des antiseptiques. Si la maladie est détectée à temps, il peut suffire de quelques bains de bouches désinfectants et une dizaine de jours d’antibiotiques pour guérir un enfant. Des antibiotiques sont administrés : du métronidazole ou d’autres antibiotiques à large spectre (efficaces sur une grande variété de germes). Une rééducation est nécessaire lors de la cicatrisation afin d’éviter des problèmes d’ouverture de la bouche. La réparation chirurgicale des lésions du visage est difficile, avec des résultats imparfaits.

Prévention

Noma reste une maladie encore méconnue dans les zones géographiques où elle sévit. Il parait donc essentiel d’informer les populations touchées des moyens de prévention et de détection des premiers symptômes, ainsi que de la nécessité de soins urgents. La prévention de la maladie se fait par une alimentation équilibrée (évitant ainsi la malnutrition) et par la pratique régulière de bonnes habitudes concernant l’hygiène buccale.